Comment faire pour louer une partie de sa résidence principale ?

Dans le cas où vous disposez d’une ou plusieurs pièces inoccupées dans votre résidence principale, il est possible pour vous de les mettre en location. Il s’agit d’un complément de revenus très intéressant et rentable à condition de suivre certains principes. Faites votre petite enquête et retrouvez toutes les informations et obligations qui sont requises à ce sujet.

Les règles qui délimitent ce type de location

En tant que propriétaire légale du domaine, aucune autorisation n’est demandée à l’avance pour pouvoir louer une partie de sa résidence principale. Par contre, cette forme de location reste délimitée par quelques règles. Avant tout, vous devez conclure un bail de location meublée avec le futur locataire, réaliser une fiche d’information sur l’ensemble des droits et exigences de chacun et entreprendre également des diagnostics immobiliers. Ces diagnostics regroupent en général : la présence d’amiante, le diagnostic de performance énergétique (DPE), l’état des servitudes – risques et d’information sur les sols (ESRIS), et le Constat des risques d’exposition au plomb (CREP).

Les pièces à louer doivent être conformes à certains critères

Pour louer une partie de sa résidence principale, la plupart du temps, on parle de la location d’une chambre. Dans tous les cas, il est essentiel que la pièce respecte des indices de salubrité et de décence. En premier lieu, la chambre doit disposer d’une ouverture sur l’extérieur pour que la lumière du soleil puisse y pénétrer. Par la même occasion, elle sera plus aérée. Ensuite, la superficie moyenne de celle-ci doit être de 9 m² avec une hauteur de plafond supérieur à 2m20 environ. La pièce doit avoir des prises électriques suivant les normes récentes. Et le locataire doit également avoir accès à la salle d’eau et à la cuisine. Il faut savoir que lorsque le bail de location est signé et approuvé avec le locataire, vous n’avez plus le droit d’y mettre un terme avant la date d’échéance. La plupart du temps, la durée approximative est d’une année dans le cas d’une location meublée.

Les mesures à prendre avant la location

Avant de songer à louer une partie de sa résidence principale, vous devez prendre quelques garanties afin que l’expérience soit une réussite. Si vous habitez dans une copropriété, la première action à faire est de vérifier que le règlement de copropriété autorise la location. Par la suite, vous devez vous renseigner auprès d’une compagnie d’assurance habitation sur les conditions pour une location de chambre. Les divers mobiliers et équipements mis à la disposition du locataire doivent tous être en état de marche. Le chauffage ou le climatiseur est un équipement indispensable pour chaque chambre et doit bien fonctionner. Et pour terminer, il ne faut pas hésiter à demander l’avis d’un professionnel avant la signature du bail.

Comment rédiger une lettre de relance de loyers impayés ?